assurance auto

Quelles sont les différentes formules d’assurance automobile ?

Quelque 35 millions de voitures circulent au pays de la Tour Eiffel, et le prix de la prime annuelle de responsabilité civile automobile dépend de nombreux facteurs : le profil de l’assuré, le type de véhicule conduit et la zone de résidence. 

En détail, un seul type de « responsabilité civile » est appliqué pour couvrir les dommages causés aux tiers ( murs, bâtiments et piétons impliqués dans l’accident de la route) et aux passagers du véhicule. La plupart des compagnies couvrent également les dommages causés par une remorque jusqu’à un poids certifié de 750 kg.

 Aujourd’hui il est possible de faire vos démarches n’importe où depuis votre ordinateur ou votre smartphone.

Vous devez assurer tous les véhicules à moteur en France au moins pour la responsabilité civile. Vous devez le faire même pour les véhicules qui ne sont pas utilisés, à moins que les quatre roues ne soient démontées. Le défaut d’assurance d’un véhicule peut entraîner des amendes allant jusqu’à 3 750 €.

Types d’assurance disponibles

-Tiers (au tiers) : le minimum requis par la loi en France et comprend les frais médicaux illimités et les dommages aux biens de tiers.

-Tiers, Incendie & Vol (au tiers illimité) :  inclut la couverture contre l’incendie, les risques naturels, le vol et les frais juridiques

-Tous risques : couvre tous les risques répertoriés et inclut les dommages à votre véhicule quelle qu’en soit la cause et qu’un tiers puisse être identifié ou non. (Attention toutefois que les voitures stationnées illégalement perdent automatiquement leur couverture tous risques)

Assurance Auto au Kilomètre

Cette assurance consiste à payer la prime en fonction du nombre de kilomètres effectivement parcourus avec sa voiture, de manière à verser un montant plus proportionnel à l’utilisation réelle du véhicule. Lorsqu’il souscrit cette assurance particulière, le conducteur paie d’abord une taxe, puis un certain montant en fonction du nombre de kilomètres parcourus pendant l’année d’activation de l’assurance. Afin de déterminer avec précision la distance parcourue, un système de radiolocalisation sera installé dans la voiture. L’assurance auto basée sur le kilométrage est parfaite pour ceux qui ne parcourent pas beaucoup de kilomètres par an, ne faisant que de courts trajets, afin d’économiser un peu sur la prime.

Bonus-malus dans l’assurance automobile 

Un autre type d’assurance est l’assurance bonus/malus, qui est probablement la variante la plus populaire, car elle permet de réduire le montant de la prime à verser à la compagnie en fonction de la survenance de sinistres au fil du temps et de son comportement sur la route. Cela signifie que l’assuré, après la fin de chaque année d’assurance, recevra une augmentation ou une réduction du montant de la prime, en fonction de son statut de bonus ou de malus.

Choisir la bonne assurance auto  

Pour choisir l’assurance la mieux adaptée à vos besoins, vous devez vérifier les différentes caractéristiques des solutions qui vous sont proposées. En fait, les compagnies ont tendance à personnaliser leurs propositions en fonction du type de véhicule, du nombre de sinistres cumulés, de l’étendue de la couverture et des caractéristiques personnelles du demandeur, c’est-à-dire s’il est âgé ou s’il vient d’obtenir son permis. Avant de signer le contrat, il est important de s’assurer que les différentes conditions et clauses sont absolument conformes à vos souhaits, car elles déterminent les conséquences d’éventuels accidents de la route. La possibilité de personnaliser l’assurance en fonction de vos besoins est certainement un avantage majeur, étant donné que chaque compagnie peut se proposer sur le marché de manière différente, afin de répondre aux besoins de conduite les plus particuliers. Toutefois, il est essentiel de s’informer de manière adéquate sur chaque partie du contrat.

Bonus et pénalités d’assurance automobile 

La France applique le système de bonus-malus utilisé dans de nombreux autres pays. Certains conducteurs choisissent de payer directement les dommages qu’ils causent afin d’éviter une augmentation des primes. Vous devez bien réfléchir avant d’agir ainsi, car vous renoncez à votre droit de présenter une demande d’indemnisation ultérieurement. Si les frais de réparation sont plus élevés que prévu, vous risquez de vous retrouver sans le sou.

Une autre option consiste à payer une protection supplémentaire contre les sinistres sur votre assurance.

La plupart des compagnies vous permettront de transférer des bonus-malus obtenus auprès d’un autre assureur, à condition que vous puissiez en fournir la preuve. Les assureurs sont moins enclins à vous permettre de transférer des périodes sans sinistre d’un assureur étranger, mais certains peuvent être disposés à le faire et cela vaut la peine d’essayer de négocier.

Bien que vous puissiez réduire les coûts d’assurance grâce à des périodes sans sinistre, les assureurs peuvent augmenter considérablement les primes s’ils vous considèrent comme un conducteur à haut risque. Cela peut arriver si vous

-avez été impliqué dans un incident où vous étiez en faute ;

-avez des points sur votre permis de conduire français en raison d’infractions telles que l’excès de vitesse ou la conduite en état d’ivresse ;

-vous êtes un jeune conducteur ou un conducteur inexpérimenté.

Compagnies d’assurance automobile 

Au total, il existe environ 90 compagnies d’assurance automobile en France. Parmi celles-ci, citons

-Allianz Auto

-AXA

-Clements

-Crédit Mutuel

-Groupama – Auto

-MAAF

-MACIF

-Matmut

Souscrire une assurance automobile 

Chaque compagnie d’assurance française a sa propre procédure de demande d’assurance, alors vérifiez à l’avance ce dont vous aurez besoin. La plupart des compagnies proposent désormais une souscription en ligne, qui vous permet de souscrire votre assurance en remplissant le formulaire de demande et en fournissant les documents nécessaires en ligne.

Vous devrez généralement fournir les documents suivants

-la carte grise du véhicule ;

-un permis de conduire français en cours de validité

-un rapport sur les antécédents du conducteur ;

-les données personnelles de l’assuré, telles que son âge et son adresse.

-En quelques jours, vous devriez recevoir :

votre assurance, appelée attestation d’assurance, qui prouve que le véhicule est assuré. Vous devez en conserver une copie dans la voiture ;

le certificat d’assurance, appelé certificat d’assurance. Il s’agit d’un feuillet vert qui doit être joint à votre attestation d’assurance. Vous devez le fixer sur votre pare-brise de manière à ce qu’il soit bien visible ;

Déposer une plainte auprès d’une compagnie d’assurance automobile 

Si vous souhaitez déposer une plainte contre une compagnie d’assurance , par exemple si vous n’êtes pas satisfait d’un produit ou si vous estimez avoir été traité injustement, vous devez d’abord essayer de résoudre le problème en vous adressant au service des plaintes de la compagnie d’assurance.

Votre compagnie d’assurance doit disposer de sa propre procédure de traitement des plaintes, qui doit être détaillée sur son site internet ou dans la documentation qui vous a été remise. Vous devrez suivre cette procédure et donner à la compagnie 15 jours pour répondre.

Si vous ne recevez pas de réponse satisfaisante, vous pouvez déposer une plainte auprès de la Médiation de l’assurance, qui est l’organisme indépendant chargé d’évaluer les plaintes d’assurance . Cette démarche peut être effectuée en ligne ou par mail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *