Une contre expertise pour faire valoir vos droits auprès de l'assurance

Une contre expertise pour faire valoir vos droits auprès de l’assurance

Un assureur ne respecte pas toujours ses engagements. Malgré toutes les précautions qu’il semble prendre pour vous assurer une indemnisation optimale après un sinistre, il met tout en œuvre pour protéger ses intérêts. Dans certains cas, les remboursements proposés ne sont pas à la hauteur des sinistres que vous avez vécus. Alors que faire ?

Une contre expertise avec un expert en bâtiment indépendant

Si vous estimez que les indemnités proposées par votre assurance ne sont pas suffisantes, une contre expertise est possible. Vous allez donc solliciter l’aide d’un expert en bâtiment qui fera une nouvelle évaluation de votre cas. Celui-ci sera indépendant. Il sera donc plus neutre, vous assurant un peu plus d’objectivité dans le calcul des remboursements.

Sollicitez néanmoins l’aide d’un cabinet professionnel avec une excellente réputation sur le marché. Cela vous assurera une prise en charge rapide et une bonne évaluation de vos sinistres. Vous n’avez pas à vous fier aux recommandations de votre assurance. Vous avez une totale liberté dans le choix de votre agence de contre expertise.

Une agence certifiée sera de mise. Cela donnera plus de poids au rapport d’expertise que vous obtiendrez à la fin de l’intervention. Il faudra un tampon officiel pour que ce document ait une valeur légale. Ce qui vous permettra de mettre un peu plus de pression sur votre assureur.

La contre expertise sera néanmoins à votre charge

Attention néanmoins, la contre expertise sera entièrement à votre charge. Pour cause, vous en êtes à l’origine. C’est pourquoi on vous conseille de comparer les estimations proposées par les cabinets indépendants avant de faire votre choix.

Comme pour toutes les prestations de services, les experts indépendants doivent être transparents. À ce titre, ils doivent vous présenter un devis avant l’intervention. Ils vous expliqueront aussi le déroulement de l’expertise.

Quand bien même vous faites appel à une agence d’expertise, vous aurez affaire à un expert qui sera de charge de votre dossier. Ce sera plus pratique et plus sûr. Il s’agira de vous assurer un accompagnement sur mesure pendant toute la durée de la procédure.

Quelles sont les conditions pour faire une contre expertise ?

Néanmoins, une contre expertise ne se fait pas aux petits bonheurs la chance. En effet, pour que la procédure soit valable, il y a des normes à respecter :

  • Vous devez informer votre assurance que vous souhaitez faire appel à un expert indépendant pour vérifier l’état des sinistres.
  • L’assurance devra convenir avec vous d’une date et d’une heure pour le déroulement de la contre expertise.
  • Trois personnes au moins devront être présentes pendant la contre expertise : vous, l’expert de votre compagnie d’assurance et votre expert indépendant.
  • Un rapport devra être fait pour prouver la contre expertise et ses résultats.

Si l’expert indépendant propose la même estimation que l’expert de votre assurance, la procédure s’arrête là. Dans le cas contraire, votre assureur aura encore un droit de réponse. Il peut engager un autre expert qui refera une expertise pour confirmer l’un ou l’autre des deux rapports d’estimation qui ont été faits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *